Vous êtes ici

Ce qu’il faut savoir sur les détecteurs de fumée (DAAF)

Découvrez s'il est important de se procurer un détecteur de fumée dès aujourd'hui et à quoi il peut servir.

Un détecteur de fumée (DAAF) a mission d’avertir par un signal sonore le départ d’un incendie dans un bureau ou une maison. Vital pour être averti dans l’immédiat et organiser une évacuation rapide, il est devenu obligatoire d’en installer un dans son logement ou local. Cette obligation est née de la loi Morange et son installation portée au 1er Janvier 2016 par la loi Macron.

Il est donc indispensable de se procurer au moins un détecteur de fumée par lieu d’habitation. Si l’habitation contient plusieurs étages, il est conseillé d’en installer un par étage. Voyons qui doit s’occuper de l’achat et de l’installation du détecteur de fumée.

Qui doit l’acheter et l’installer ?

Le propriétaire :
C’est au propriétaire du lieu d’habitation que revient la responsabilité d’équiper chaque logement d’un détecteur de fumée.


Le locataire :
Le locataire du logement peut s’occuper de la mise en place du détecteur de fumée (DAAF) et de son entretien (vérifier les piles) sauf si celui-ci est dans une location saisonnière, s’il est loué et déjà meublé, si c’est un logement social ou un logement de fonction.
Le propriétaire remboursera le locataire du prix du détecteur de fumée.

Où l’installer ?

Endroits a évité :
Éviter de le placer près des pièces susceptibles de générer de la vapeur comme la cuisine ou la salle de bains.


Meilleure place :
Il est préférable d’installer son détecteur de fumée dans un couloir ou le palier menant aux chambres.
On le dispose en général le plus haut possible au milieu du plafond.


Mise à part la loi, un détecteur de fumée peut sauver des vies en cas de départ d’incendie qui serait annoncé à temps. C’est un investissement qui reste peu onéreux, mais qui est très utile.
ETS Tabart fournit des détecteurs de fumée fiable pour votre habitation.


Pour en savoir plus contactez-nous.