Vous êtes ici

Retour sur la fiabilité des détecteurs de monoxyde de carbone

La DGCCRF a mené une enquête concernant les détecteurs de monoxyde carbone visant à tester leur sécurité et leur fiabilité et que toutes les informations nécessaires étaient à la disposition du consommateur.

Vous pouvez retrouver cette étude ici.

 

L’enquête révèle qu’aucun des appareils s’est révélé dangereux, mais que six appareils sur sept prélèvements se sont révélés non satisfaisants à cause de l’insuffisance d’informations fournies aux utilisateurs et dont était l’objet de l’enquête.

 

À noter que les détecteurs avertisseurs autonomes de CO (DAACO) ne sont pas obligatoires contrairement aux DAAF (se référer à notre article ici). Malgré tout le CO qui se diffuse très rapidement et qui ne se perçoit pas par l’homme, cause un millier d’intoxications en France (dont une trentaine mortelles) chaque année.